Voeux du maire

IMG_20160108_200415

Cérémonie des voeux 2016 

IMG_20160108_200502

C’est ce vendredi 8 janvier 2016 qu’a eu lieu la cérémonie des voeux 2016.

La soirée a débuté dans une ambiance conviviale à 19 heures avec la prestation musicale du groupe Amal Gamme suivie d’un extrait de la prochaine pièce de théâtre du Grenier.

Devant une assistance d’environ 130 personnes,  Joël BEGHIN, adjoint,  a ensuite pris la parole pour souhaiter, au nom de la municipalité, une très bonne année aux personnes présentes. Après avoir laissé la parole aux présidents des associations, il a exposé les travaux qui ont été réalisés sur 2015 (défense incendie, étude de faisabilité des travaux de l’éclairage public, le futur haut débit, le réseau téléphonie mobile).

Pierre GUILLEMANT, maire, a ensuite exposé les enjeux pour 2016. Ceux-ci seront d’une grande importance et toucheront au plus haut point la population du village avec notamment la fusion des 3 communautés de communes (Atrébatie, Deux Sources et Porte des Vallées) au 1er janvier 2017 et la mise en place du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) et ses conséquences qui risquent d’influer sur les qualifications de terrain à bâtir sur notre village.

Cette cérémonie a été également l’occasion d’accueillir les nouveaux habitants qui avaient répondu présent à l’invitation,  de leur offrir un cadeau de bienvenue (offert par l’association des fêtes Les audacieux de Magnifête) et surtout, de mieux se connaitre.

La soirée s’est achevée autour d’un cocktail dînatoire dans une ambiance amicale.

Le conseil municipal souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016.

 

 

 

 

 

 

Le (très) Haut Débit en 2017

ARMOIRE LORIGNE 1

Le Très Haut Débit sera opérationnel dans notre commune en 2017.

La création récente d’un Syndicat Mixte 59/62 ouvre la voie d’un équipement à hauteur des besoins de nombreux foyers et des exigences professionnelles.

Notre commune sera équipée de 2 sous répartiteurs qui offriront aux utilisateurs d’Internet, une puissance numérique digne de cette expression.

Encore un peu de patience…..

Eclairage public

DSC_8799r

Le chantier de l’éclairage public débutera en Février prochain

L’adjudication de ce marché a exigé une attention toute particulière sur l’analyse des offres.
Un retard de deux mois diffère les travaux.

La commune de Magnicourt en Comté renouvelle complétement son réseau de près de 100 points lumineux.

Les carrefours seront plus particulièrement soignés.

Montant du chantier: 96 000 euros subventionné à hauteur de 34 200 euros par la Fédération Départementale de l’Energie (FDE) et de 17 100 euros par la Communauté de Communes de l’Atrébatie.

P1040370

Défense incendie

P1040365

Les travaux de mise aux normes pour la défense incendie viennent de s’achever.

Le système de protection incendie du village étant dans l’incapacité de répondre aux besoins des services des pompiers (débit insuffisant), il a été décidé de pourvoir à son remplacement.

Les travaux ont débuté en juillet 2015 et viennent de s’achever.

Ils ont consisté à l’implantation de:

5 cuves de 120 m3

3 prises d’eau en rivière

Les installations sont désormais fonctionnelles et assureront, en cas de besoin, la protection contre les incendies

Le saviez vous: les bornes incendie reliées à une cuve « réservoir » ne sont pas rouges mais bleues; le rouge étant réservé aux bornes reliées au réseau public

P1040368

 

Un moment de convivialité: le repas des ainés

20151025_173839

Ce dimanche 25 octobre 2015 a eu lieu, dans la salle des fêtes, le traditionnel repas des aînés.

Magnicourt compte 120 personnes de plus de 65 ans. Les doyens du village sont Francine DELAMBRE (95 ans) et François DEZEQUE (94 ans).

42 personnes ont participé au repas animé par un chanteur patoisant.

Ce moment de convivialité a été également l’occasion de mettre à l’honneur les deux aînés de l’assemblée: Odile GOURLET et Félix CREPIN.

20151025_173853

 

Démolition ferme Jean Derisbourg

20151009_103438

Ce 9 octobre 2015, a vu la démolition de la ferme de Jean Derisbourg.

La commune a, en effet, décidé de racheter cette ancienne ferme devenue impossible à restaurer afin de la raser et d’y installer une cuve de réserve incendie de 120 m3.

Ces travaux vont permettre « d’ouvrir » le virage et une réflexion est d’ores et déjà engagée pour l’aménagement de ce virage dangereux.

20151009_103355

Le saviez-vous: sur le mur de la grange longeant la route était inscrit: « Achtung-Umleitung-Berichtingung- Weg-durch-Houdain-nach-Béthune ». Inscriptions en gothique réalisées par l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale et signifiant: « Attention modification de la déviation vers Béthune par Houdain »

wall2

 

Jeu des 1000 euros

20150924_183933

Le jeu des 1000 euros de France Inter à Magnicourt

Ce 24 septembre 2015, à la salle des fêtes, a eu lieu l’enregistrement radiophonique de la célèbre émission du « jeu des 1000 euros » de France Inter.
Le public présent a rencontrer Nicolas Stoufflet, animateur de l’émission et découvrir comment se déroulait l’enregistrement d’une émission de jeu radiophonique.
Pour la sélection au jeu, les candidats, venus pour certains de la région lensoise et audomaroise ont pu afficher leurs connaissances et leur talent, en répondant aux questions souvent ardues de l’animateur vedette.
Nous vous laissons découvrir les résultats du jeu en écoutant France Inter les 22 et 23 octobre 2015 12 heures 45 (possibilité de ré écouter ces émissions sur itunes)

20150924_184324

Théatre : « 30 kilomètres à pied »

theatre2014.jpgArticle paru sur le site de la voix du nord en date du 08/03/2014 :

C’était la première, vendredi, des dix représentations prévues de « 30 kilomètres à pied », la pièce de Jean Claude Martineau, jouée par la troupe « Le Grenier », du foyer rural Jean- Monnet.

En répétition depuis octobre sous la houlette de Jacqueline Guillemant, les dix acteurs et quatre figurants ont préparé cette pièce dans une salle en travaux, tout juste terminés pour cette première représentation. Du théâtre de boulevard, avec ses quiproquos et ses personnages originaux, voire déjantés.

L’histoire : Jacques et André, à l’age de la retraite, décident de se sauver de chez eux quelques jours pour fuir leurs femmes. Alors que les deux fuyards ont réussi à se faire la malle, l’un randonneur averti et l’autre pantouflard, ils installent leur tente à Pigeon-sur-Arras après trente kilomètres à pied. Le lendemain, au petit matin du 8 mai, alors que le défilé de la fanfare se prépare, le maire, l’employé communal, l’ancienne institutrice ou encore les deux propriétaires du bistrot du village découvrent la tente sur la place du village. La suite des événements ne va pas se passer comme prévu.

« Une pièce qui met en avant l’accueil rural », selon Yves Dézèque, le président du foyer rural, qui accueillera les dix représentations dans une salle polyvalente rénovée. « La préparation a été beaucoup plus difficile que les autres années, avec des répétitions pendant les travaux, dans le chantier, quelques répétitions à l’italienne, autrement dit autour d’une table, sans mouvements, et les derniers détails de décors ont même été terminés dans l’après midi ! »

Une section théâtre qui a désormais sa petite réputation, et dont le succès permet de « financer d’autres sections déficitaires, tout en gardant un prix correct ». Lors de la première représentation, cent places

ont été offertes aux Restos du cœur d’Arras, Aubigny et Saint Pol.

Représentations : les 14, 15, 21, 22, 28 et 29 mars à 20 heures et les dimanches 9 et 16 mars à 15h. Tarifs : 8 € (réduit 6 €). Réservations au 03 21 41 51 00 ou jguillemant@gmail.com